Éleveurs recherchent fermes

septembre 13, 2013 10:11 Laissez vos commentaires

Le journal de Saône-et-LoireAGRICULTURE. – PAS FACILE DE S’INSTALLER LORSQU’ON VEUT FAIRE DE LA VOLAILLE DE BRESSE.

La volaille de Bresse a un bel avenir. » Ce cri du cœur est signé Philippe Rey, éleveur à Lescheroux (01). Lundi matin, cet éleveur, installé depuis deux ans, accueillait sur la commune une réunion du Comité interprofessionnel de la volaille de Bresse (CIVB). Une vingtaine de personnes se sont rassemblées pour l’occasion, dans la salle de réunion de la commune.

[...]

Joseph Sachetat confirme : « pour certains, leur terre n’a de valeur que s’il y a des vaches dessus. Nous, on est des qui caillers, on fait des petites bêtes. » Même les cédants qui font de la volaille de Bresse ne tiennent pas forcément à ce que quelqu’un prenne la relève. « Parfois, ils ne sont pas mécanisés, et ça ne les intéresse pas de mettre un jeune qui en bave autant qu’eux. Et puis ils sont aussi des proies faciles pour un voisin plus grand, qui veut agrandir son exploitation. »

 Lire l’article complet du 11 septembre 2013 dans le journal de la Saône-et-Loire

Tags : ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par Joseph Sachetat

Les commentaires sont fermés.